Intégration de la Gamification en entreprise

La gamification consiste Ă  appliquer Ă  l’entreprise les facteurs de motivation du jeu vidĂ©o. Il s’agit donc d’identifier quels sont les mĂ©canismes du jeu vidĂ©o qu’il est possible d’appliquer Ă  l’entreprise, puis de dĂ©finir les profils de “joueurs” des collaborateurs, et plus encore leurs leviers d’engagement. De nombreux experts ont proposĂ© jusqu’ici des modĂšles d’analyse variĂ©s: charge au manager de dĂ©finir quel sera le plus pertinent et le plus adaptĂ© Ă  son organisation.

‍

‍

Vous avez dit « Gamification » ?

Découvrez le concept de la Gamification dans notre article dédié.

Pour Alexandre Duarte, expert français en gamification et co-auteur de « La boĂźte Ă  outils de la gamification », la gamification consiste Ă  “appliquer des mĂ©canismes de jeux Ă  un processus, une application, une situation, afin d’atteindre des objectifs spĂ©cifiques. Elle vise en prioritĂ© Ă  engager l’humain sur la durĂ©e, essentiellement pour fidĂ©liser, motiver, former, impliquer, challenger et rĂ©compenser.” Alexandre Duarte explique que la gamification est une “nouvelle discipline, elle combine quatre types d’approches : les approches centrĂ©es sur l’utilisateur (User eXperience design, design thinking
), l’univers et les principes utilisĂ©s dans les jeux (gamedesign et progression, guildes
), le marketing (vision stratĂ©gique) et les sciences comportementales (neurosciences, psychologie sociale, etc.).” Il prĂ©cise que « la gamification est un sujet sĂ©rieux, d'avenir, et qu'il faut s'en emparer avant que ses concurrents le fassent ».


Pourquoi gamifier l’entreprise ?

‍

La gamification: transplanter en entreprise la stimulation du jeu vidéo

Pour Alexandre Duarte, « la gamification est un outil pour gĂ©nĂ©rer de l'engagement. Quelle entreprise n'a pas besoin de gĂ©nĂ©rer de l'engagement de nos jours ? Que ce soit pour fidĂ©liser ses utilisateurs, se diffĂ©rencier de ses concurrents ou pour former et faire grandir ses collaborateurs ? La gamification est un outil transverse agissant dans de nombreux secteurs d'activitĂ©s. Chaque entreprise a dĂ©jĂ  mis en place ou va mettre en place des Ă©lĂ©ments de gamification lĂ  oĂč le besoin d'engagement est le plus crucial et nous pensons que ces premiers pas dans le monde de la gamification vont se diffuser au sein des entreprises pour finalement ĂȘtre infusĂ© dans toute l'entreprise. L'intĂ©rĂȘt de mettre en place une stratĂ©gie de gamification pour une entreprise est donc immense, il est juste nĂ©cessaire de choisir les bons chantiers pour se lancer et ne pas hĂ©siter Ă  prendre le temps de se former ou ĂȘtre accompagnĂ© pour rĂ©ussir ses premiers projets de gamification. »

Autre adepte de la gamification, FrĂ©dĂ©ric Roulleau, Directeur GĂ©nĂ©ral du groupe Tibco et passionnĂ© de gaming, nous partage son rĂȘve lors du Web2Day 2019: que les entreprises puissent s’inspirer des jeux vidĂ©o. En effet, dans le monde entier, des Ă©quipes de gamers se forment en quelques minutes : ils jouent, gagnent ensemble, et repartent avec une rĂ©compense, alors qu’ils ne se connaissent pas, peuvent ĂȘtre trĂšs diffĂ©rents et se trouver Ă  des milliers de km les uns des autres. De quoi faire rĂȘver n’importe quel manager
 Parmi les nombreux mĂ©canismes du jeu vidĂ©o, FrĂ©dĂ©ric Roulleau en Ă©voque 6 en particulier, dĂ©taillĂ©s dans cet article publiĂ© sur Linked In, et qui mĂ©riteraient qu’on s’en inspire en entreprise:
‍

Les mécanismes du jeu vidéo à transplanter en entreprise

-        « Avatar » ou « classe » du joueur : guerrier, chasseur, voleur, soigneur, mage
 A chaque avatar correspond un profil, tempĂ©rament, appĂ©tence ou talent. Dans le jeu vidĂ©o, le joueur peut en quelques secondes comprendre les talents de chaque membre de son Ă©quipe et composer une stratĂ©gie adaptĂ©e Ă  son Ă©quipe pour rĂ©ussir sa « quĂȘte ». Il faudrait appliquer la mĂȘme mĂ©thode en management d’entreprise: adapter les objectifs aux compĂ©tences et profils de chaque collaborateur. Les objectifs SMART, ça vous dit quelque chose ? Voir notre article Ă  ce sujet !
‍

-        Badges de compĂ©tences : dans le jeu vidĂ©o, les badges sont corrĂ©lĂ©s Ă  l’avatar et Ă  l‘«expĂ©rience» du joueur. Au fur et Ă  mesure des aventures, le joueur accumule des “expĂ©riences” et l’algorithme du jeu va lui attribuer des « compĂ©tences » sous forme de badges. En entreprise, difficile d’évaluer les compĂ©tences des gens... Parfois, l’entretien annuel est justement l’occasion d’évoquer quelques rĂ©ussites mais surtout les points faibles et les manques Ă  corriger... Il faudrait donc Ă©tablir, Ă  l’instar du jeu vidĂ©o, un systĂšme de badges quand la personne acquiert de l’expĂ©rience. Par exemple, un comptable fournisseurs qui aura traitĂ© correctement 500 factures aura le badge bronze. 1500 factures, c’est le badge argent et 5000 factures, c’est le badge or. Son expĂ©rience lui aura fait gagner une reconnaissance concrĂšte. Il saura ce qu’il a accompli, oĂč il en est, ce qu’il doit faire pour avoir le badge suivant. Ce modĂšle basĂ© sur le jeu vidĂ©o valorise les accomplissements plutĂŽt que les points faibles.
‍

-        La « quĂȘte » : dans un jeu vidĂ©o, l’objectif du jour, de la semaine, est trĂšs clair. Il y a une « quĂȘte principale » et des « quĂȘtes annexes ». En entreprise, l’objectif de chaque jour peut s’avĂ©rer trĂšs flou. Dans le jeu vidĂ©o, l’algorithme calcule le niveau de la quĂȘte en fonction du niveau de compĂ©tence du joueur. En entreprise, il faudrait aussi adapter les objectifs aux capacitĂ©s des salariĂ©s (encore la mĂ©thode SMART !).
‍

-        Points et score: dans le jeu vidĂ©o, l’algorithme alloue des points Ă  un joueur selon des critĂšres clairs. En entreprise, on a l’habitude de contester des primes, des augmentations etc car ce sont des dĂ©cisions humaines. A contrario, personne ne contestera un score allouĂ© par un algorithme. Il faut crĂ©er des rĂšgles et des objectifs clairs en entreprise (la mĂ©thode SMART est partout !).
‍

-        RĂ©compenses : c’est universel, tout le monde a besoin de reconnaissance. Dans le jeu vidĂ©o, le joueur peut essayer de rĂ©ussir une quĂȘte autant de fois qu’il veut jusqu’à la rĂ©ussir et obtenir une rĂ©compense. S’il rĂ©ussit au bout de 725 essais, il devient un hĂ©ros ! Le jeu valorise l’expĂ©rimentation. En entreprise, le collaborateur qui doit essayer une action 725 fois passerait pour incompĂ©tent
 L’univers de l’entreprise a tendance Ă  souligner l’échec. La culture de l’expĂ©rience est donc trĂšs diffĂ©rente dans le jeu et en entreprise. Ainsi, le joueur qui rĂ©ussit une quĂȘte, mĂȘme annexe, se voit rĂ©tribuer des points, qu’il va convertir en rĂ©compenses, comme des accessoires pour son avatar. Un collaborateur qui aura atteint un objectif aura une rĂ©compense, quel que soit son parcours pour y arriver ! Par exemple, un commercial qui aura menĂ© 300 rendez-vous client pour atteindre son objectif de chiffre d’affaires aura la mĂȘme rĂ©compense que son collĂšgue qui sera arrivĂ© au mĂȘme rĂ©sultat aprĂšs 100 rdv. Peu importe ! Des profils diffĂ©rents peuvent arriver au mĂȘme rĂ©sultat.
‍

-        ExpĂ©rience et entraĂźnement chez le gamer : Ă  l’heure oĂč les millenials arrivent Ă  des postes dĂ©cisionnaires, il est grand temps de les dĂ©crypter et de comprendre ce qu’ils peuvent apporter. Regardons les compĂ©titions d’e-sport, et notamment le calme apparent des joueurs par rapport Ă  leur cliquomĂ©trie: c’est Ă©difiant. En quelques fractions de seconde, ils analysent, dĂ©cident et agissent, ce qui laisse entrevoir une grande efficacitĂ©. Leur rapport Ă  la hiĂ©rarchie est Ă©galement bouleversĂ©: il n’est pas rare de voir de bons gamers ĂągĂ©s de 10 ans encadrer des joueurs adultes. Le management pourrait ĂȘtre naturel chez ces joueurs, comme l’affirme d’ailleurs la revue Forbes qui dĂ©taille les 7 façons dont le jeu “World of Warcraft” façonne de meilleurs leaders dans un article de 2015. Sans doute un Ă©lĂ©ment Ă  ne pas nĂ©gliger au moment d’organiser un challenge et de constituer des Ă©quipes.
‍

La solution Fire Tiger rĂ©pond Ă  cette vision d’un monde du travail ludique, motivant et bienveillant. Dans notre application, l’expĂ©rimentation et les succĂšs sont valorisĂ©s, et les badges sont adaptĂ©s au niveau d’expĂ©rience du collaborateur. En outre, les managers peuvent fixer des objectifs principaux et des objectifs secondaires, comme pour les « quĂȘtes » dans les jeux. Et les objectifs sont toujours clairs ! Enfin, avec Fire Tiger, l’entreprise peut sĂ©lectionner des critĂšres de performance variĂ©s pour mettre en avant tous les profils, au travers d’indicateurs quantitatifs mais aussi qualitatifs.
‍

Comment réussir une expérience de gamification ?

‍

Pour Alexandre Duarte, « l'étude des comportements est un facteur clé pour réussir son projet de gamification. La gamification doit répondre à des objectifs et des contraintes. Comprendre les points de blocages dans une expérience donnée en observant, récoltant de la donnée, échangeant avec des utilisateurs est crucial pour proposer une solution pertinente avec la gamification. De nombreuses personnes débutantes dans la gamification sous-estiment cette étape qui peut paraßtre compliquée ou contraignante à réaliser. »

Si on s’appuie sur le constat d’Alexandre Duarte et de FrĂ©dĂ©ric Roulleau, le premier critĂšre Ă  prendre en compte est donc le profil des joueurs et leurs leviers d’engagement. Lire notre article dĂ©diĂ©.

Il existe des dizaines de modÚles et de mécanismes qui vous permettront de « Gamifier » votre organisation. Toutefois, nous vous conseillons de privilégier la qualité et la pertinence du modÚle et des mécanismes retenus plutÎt que leur quantité.

‍

Qui peut vous aider Ă  gamifier votre entreprise ?

La gamification ne s’improvise pas ! Quelle que soit votre maturitĂ© vis-Ă -vis de la gamification, la solution Fire Tiger a Ă©tĂ© pensĂ©e pour s’adapter Ă  votre organisation, son contexte et ses besoins et vous proposer des mĂ©caniques adaptĂ©es Ă  vos diffĂ©rents profils de joueurs, avec des objectifs quantitatifs et qualitatifs, des classements bienveillants oĂč seuls les X premiers vont apparaĂźtre, etc.

Fire Tiger vous aide Ă  piloter et animer de façon simple et ludique les performances de toutes vos Ă©quipes et booster leur engagement, toute l’annĂ©e. Pour en savoir plus, n’hĂ©sitez pas Ă  contacter nos Ă©quipes.

👉AccĂ©der au document